Yoshua Bengio décoré par la France de la Légion d’honneur

Faut-il encore présenter le professeur Yoshua Bengio ? Reconnu comme l’une des sommités mondiales en intelligence artificielle (IA), Yoshua Bengio s’est surtout distingué par son rôle de pionnier en apprentissage profond, ce qui lui a valu le Prix A.M. Turing 2018, le "prix Nobel de l’informatique", avec le Torontois Geoffrey Hinton et le Français Yann LeCun. En 2021, il s’est classé au deuxième rang des informaticiens les plus cités dans le monde.

Français d’origine, Yoshua Bengio est décoré à Montréal

« C’est un grand honneur de recevoir cet insigne de la part de la République française, le pays qui m’a vu naître et grandir, et de le recevoir ici à Montréal. Je remercie l’ordre national de m’avoir sélectionné. Je suis convaincu que c’est par la coopération internationale ainsi que par la collaboration et l’interdisciplinarité scientifique que nous réussirons à résoudre les nombreux défis humains, sociaux et environnementaux de notre époque. À cet effet, l’intelligence artificielle est un puissant outil d’innovation que l’on doit déployer au bénéfice des citoyens et citoyennes de nos pays respectifs et du monde », a déclaré Yoshua Bengio lors de la réception de la médaille de Chevalier de la Légion d’honneur.

JPEG JPEG

Né à Paris, Yoshua Bengio a fait des études à Montréal, où il a obtenu son doctorat en informatique de l’Université McGill en 1992. Après avoir effectué des études postdoctorales au Massachusetts Institute of Technology (MIT) sur l’apprentissage statistique et les données séquentielles, il a poursuivi ses études à AT&T Bell Laboratories à Holmdel (NJ) en 1993, sur l’apprentissage et les algorithmes de vision.
Selon des proches, il a toujours résisté aux sirènes de la Silicon Valley pour rester à Montréal, et "redonner" ainsi à sa société d’accueil.

Fondateur du MILA, pour une IA éthique

Persuadé que l’IA va changer l’économie du futur et apporter des bénéfices à la société, il est également préoccupé par son impact social.
Professeur titulaire au département d’Informatique et de recherche opérationnelle de l’Université de Montréal, Yoshua Bengio fonde l’OBNLMila, l’Institut de recherche en intelligence artificielle en 1993, et en assure la direction scientifique.

Il a également activement contribué à la Déclaration de Montréal pour le développement responsable de l’intelligence artificielle, qui présente 10 principes autour des valeurs suivantes : le bien-être, l’autonomie, l’intimité et la vie privée, la solidarité, la démocratie, l’équité, l’inclusion, la prudence, la responsabilité et la soutenabilité environnementale.

La France, le Québec et le Canada pour une IA inclusive

« Toutes vos qualités scientifiques et universitaires justifient déjà à elles seules votre distinction. Mais votre grande contribution, celle qui dépasse la portée de vos travaux scientifiques, c’est votre détermination à partager le savoir afin de favoriser le développement des connaissances et le transfert de technologies. Par l’ensemble de votre action vous avez été, et vous êtes encore, un véritable catalyseur pour le secteur technologique de Montréal », a déclaré Kareen Rispal, Ambassadrice de France au Canada, qui lui a remis la distinction.

La France, le Québec et le Canada, sont soucieux de promouvoir une vision de l’intelligence artificielle centrée sur l’humain et axée sur le respect des droits de la personne, l’inclusion, la diversité, l’innovation et la croissance économique.

Yoshua Bengio codirige le programme Apprentissage automatique, apprentissage biologique de CIFAR en tant que Senior Fellow. Il occupe également la fonction de directeur scientifique d’IVADO. Il est Fellow de la Royal Society de Londres et de la Société Royale du Canada en plus d’être Officier de l’Ordre du Canada.

Il occupe également la fonction de directeur scientifique d’IVADO. Il est Fellow de la Royal Society de Londres et de la Société Royale du Canada en plus d’être Officier de l’Ordre du Canada.

Dernière modification : 30/03/2022

Haut de page