Ordre National du Mérite

ORDRE NATIONAL DU MÉRITE
- 3 décembre 1963 -
JPEG - 13.8 ko
Médaille de Chevalier de l’ONM

Aujourd’hui, la plupart des grands États disposent de plusieurs Ordres pour récompenser et honorer les services rendus à la nation par leurs citoyens et aussi par les étrangers. En France, de nombreux Ordres de mérite spécialisés furent créés essentiellement pendant la seconde moitié du 19e siècle.

Depuis 1930, ils étaient passés de cinq à vingt, par suite du développement continu des activités de l’État et, par voie de conséquence, de la multiplication et la spécialisation des départements ministériels.

Il parut souhaitable d’instaurer un peu plus de clarté dans notre système de récompenses, en créant un second Ordre national pour récompenser les « mérites distingués » (la Légion d’Honneur, créée par Napoléon, étant le premier Ordre national).

C’est dans cette optique que le général de Gaulle créa l’Ordre national du Mérite le 3 décembre 1963.

La naissance de l’Ordre national du Mérite entraîna la suppression de treize Ordres spécialisés et des trois derniers Ordres coloniaux. Cependant, l’on jugea nécessaire de « maintenir l’Ordre des Palmes Académiques, celui du Mérite Maritime et celui du Mérite Agricole, en raison de leur ancienneté et de leurs caractères propres, ainsi que l’Ordre des Arts et des Lettres, en raison du prestige particulier que lui confère la qualité éminente des personnes nommées ou promues depuis sa création ».

Dernière modification : 21/06/2019

Haut de page