La France et l’Ontario s’unissent pour un enseignement bilingue de qualité

La France et l’Ontario ont une ambition commune : dès le plus jeune âge, les élèves doivent pouvoir bénéficier d’un enseignement en anglais et en français pour leur permettre de devenir des citoyens bilingues.

JPEG - 81.9 ko
Témoignage de Joanna Catanea
Découvrez le témoignage de Joanna Catanea, professeure française recrutée en Ontario grâce à un accord de reconnaissance de diplômes France-Ontario.

Cliquez ici

Cette ambition a abouti, en avril dernier, à la reconnaissance par l’Ontario du programme de formation des enseignants français, notamment du Master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) auquel préparent les Instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation (INSPE) en France.

Concrètement, la reconnaissance du Master MEEF encourage la mobilité des étudiants et des enseignants vers le pays/la province partenaire. L’objectif étant de renforcer les compétences linguistiques de part et d’autre afin d’offrir aux élèves, dès le début de leur scolarité, un enseignement bilingue de qualité.

En effet, l’accueil d’étudiants en sciences de l’éducation et d’enseignants du pays/de la province partenaire, dans le cadre de stages d’études ou d’observation, d’un assistanat en langues ou encore d’une affectation à l’étranger, permet de :
-  favoriser l’exposition des élèves au français et à l’anglais ;
-  renforcer les compétences linguistiques des étudiants et des enseignants en mobilité ;
-  contribuer à l’enrichissement mutuel des pratiques pédagogiques.
De retour dans leur pays d’origine, les étudiants et les enseignants, riches de ces nouvelles compétences, sont à même de devenir les principaux acteurs au service de l’enseignement bilingue.

A travers cette nouvelle coopération, la France et l’Ontario s’engagent ensemble à promouvoir une éducation ouverte à l’international au bénéfice des enseignants et des élèves.

Dernière modification : 18/10/2021

Haut de page