Conférence de Bali sur le changement climatique (3 au 14 décembre 2007)

La 13ème conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques et la 3ème réunion des parties au protocole de Kyoto se tiennent à Bali, en Indonésie, du 3 au 14 décembre 2007.

JPEG

M. Jean Louis Borloo, ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du développement et de l’aménagement durables représentera la France. La secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, et l’Ambassadeur chargé des négociations sur le changement climatique, M. Brice Lalonde, participeront également aux travaux.

La conférence de Bali intervient au lendemain de la publication, le 17 novembre, du 4ème rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qui confirme la gravité de la menace que fait peser le changement climatique sur notre planète.

C’est pourquoi, la France dont l’action s’inscrit dans le cadre de l’Union européenne, et particulièrement les conclusions du Conseil européen de mars 2007, souhaite que la conférence de Bali débouche sur des résultats ambitieux, capables d’apporter une réponse globale aux défis du changement climatique, notamment :

- la mise en œuvre satisfaisante du protocole de Kyoto pour la période 2008-2012 ;

- l’adoption d’une « feuille de route » en vue de permettre un accord global d’ici 2009 pour la période s’ouvrant après 2012 ;

- la nécessité de pérenniser et de développer les mécanismes du protocole de Kyoto ;

- et la définition d’une contribution différenciée des pays émergents et des autres pays en développement.

Comme l’ont montré les conclusions du « Grenelle de l’environnement » en octobre dernier, la France est pleinement engagée dans la lutte contre le changement climatique et attend de la conférence de Bali qu’elle donne une nouvelle impulsion à la mobilisation de la communauté internationale.

La France salue l’annonce faite le 3 décembre par l’Australie de ratifier le Protocole de Kyoto.

A l’heure où s’ouvre à Bali la conférence des parties à la Convention pour la lutte contre les changements climatiques, cette décision constitue un signe encourageant pour l’engagement de la communauté internationale dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

- En savoir plus sur la Conférence de Bali (site du Ministère des Affaires étrangères)

- Consulter le site dédié à la Conférence (en anglais)

Dernière modification : 17/04/2008

Haut de page